CERCLE HISTORIQUE DU CHESNAY - ROCQUENCOURT
 
____________________________________________________________________________________________________________________________

head-smal

Le coin de l'humour


Et la Généalogie dans tout cela ?

Problème soulevé par Eddy Ranchoux, notre correspondant à Bruxelles:

"Je suis marié à une veuve qui avait de son premier mari une grande fille, dont mon père tomba amoureux et qu'il épousa.
Mon père devint ainsi mon gendre tandis que ma belle-fille devenait ma belle-mère puisqu'elle avait épousé mon père. Bientôt ma femme eut un fils qui fut le fils de la mère de la femme de mon père et, en même temps, mon oncle puisqu'il était le frère de ma belle-mère. Voilà donc mon propre fils qui devint mon oncle.

La femme de mon père elle aussi devint mère d'un garçon, qui fut à la fois mon demi-frère et mon petit-fils vu qu'il était le fils de la fille de ma femme.
Bref, ma femme se trouvait être ma grand-mère car elle était la mère de la femme de mon père. Moi je n'étais pas seulement le mari de ma femme, mais j'étais aussi son petit-fils et comme le mari de la grand-mère d'une personne est appelé grand-père de celle-ci, il arriva que je devins mon propre grand-père.

Notre spécialiste, Claire Arnould, se tient à votre entière disposition pour toute explication concernant ce texte lumineux.


Informatique


Notre webmaster, Philippe B. se tient à votre disposition pour régler votre correcteur d'orthographe.

Histoire


Ils sont de retour après retouche ! On vous laisse deviner qui.


Cités par: PhB
(Méfiez-vous des sourds, ils vous entendent avec leurs yeux).

"La journalisme consiste , en grande partie, à annoncer "Lord Jones est mort !" à des gens qui ne savaient même pas qu'il était vivant. G.K. Chesterton 1874-1936

En Assises, le président Lebus, compréhensif, demanda à un assassin:
- Que vous l'ayez violée, c'est bien. Que vous l'ayez étranglée, parfait. Mais pourquoi diable l'avez-vous coupée en morceau ?

Devenu presque aveugle, Arthur Rubinstein savait plaisanter sur son infirmité:
- J'ai décidé de ne plus jouer, non pas parce que je ne trouve plus mes notes, mais parce que je ne trouve plus mon piano.

L'écrivain François-Marie Banier prétendait avoir demandé à sa grand-mère:
- Comment va ta vue ?
- Très bien. Maintenant, j'arrive à lire sans journal.

Le défunt Prince d"Edimbourg, un verre de whisky à la main avant le déjeuner, expliquait:
- J'ai promis à la reine de ne jamais boire d'alcool avant midi. Mais j'imagine qu'il doit bien être midi quelque part sur la terre.

" Il est toujours avantageux de porter un titre nobiliaire. "Etre de quelque chose" ça pose un homme, comme être "de garenne" ça pose un lapin. Alphonse Allais.



Cités par: JSB

- Certains hommes n'ont que ce qu'ils méritent. Les autres sont célibataires.
- La politique est le moyen pour des hommes sans principes de diriger des hommes sans mémoire.
- Un meurtre de sang-froid, c'est un ice-crime.
- Le monde appartient à ceux dont les ouvriers se lèvent tôt.
- Les catastrophes, ce sont les fêtes des pauvres.
- Les tôles ondulées, mais les vaches aussi ; les ciseaux à bois, mais les chiens aussi.





Réalisation: Philippe Bougouin et Jean-Stéphane Binet - © - AVR/Stephilprod


 

 



 

 

 



 

 

             







Réalisation: Philippe Bougouin et Jean-Stéphane Binet - © - AVR/Stephilprod